S’inscrire à la lettre d’information

Pourquoi acheter un VW California

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons échanger avec Forent qui en ce début d’année 2020 nous informe qu’il va bientôt être à nouveau propriétaire d’un Van Aménagé California. Il replonge pour une nouvelle saison. Et nous en sommes très content pour lui et sa famille. Il souhaite le proposer à la location quelques semaines par an, sur le réseau Vanloc.fr, plateforme de location entre particuliers depuis  2008.  

Il a cependant déjà prévu de partir en vacances avec cet été  3 semaines !

Florent nous fait partager son expérience d’acheteur, usager et loueur du mythique VW California de Volkswagen.


Florent un fan de van aménagé California depuis 2015

A vrai dire, Florent est un fidèle de Vanloc.fr et son histoire d’amour avec le California  a commencé par une location entre particuliers en 2015. Dès l’année suivante, il investit et se lance dans location en ne faisant en sorte de ne garder les véhicules qu’une année. Florent et sa compagne Laurence apprécient ce mode de vacances à la fois simple, proche de la nature avec un minimum de confort.

Ils font essentiellement des périples en France, notamment le Sud de la France. Les Calanques de Marseille. La Camargue en Provence. Ils se nourrissent des voyages de leurs locataires successifs qui eux s’aventurent en Croatie, Italie, Espagne et France bien sûr.  


« On a toujours fait de superbes rencontres dans nos locations successives ».


Un de leurs meilleurs souvenirs – « Décider en dernière minute de passer un week-end nature proche de chez nous, dans un endroit que l’on apprécie beaucoup : le lac de Monteynard. On charge les vélos. Duvet, couette … une bonne bouteille de vin et un bon saucisson ! ».

A vrai dire, Florent est vraiment un mordu du Californie pour en avoir eu plus de 6. Il a  bien sur essayé le T6, testé la version « Origins » et même acheté un Combi T3 Westfalia.

Il reste cependant attaché au California T5 qu’il source en Allemagne depuis quelques années, via des mandataires ou en scrinnant les annonces de sites spécialisés.


le VW California – un camper polyvalent côté et recherché

Il existe en effet plusieurs avantages au delà de la perspective de la cotation à la revente du véhicule.  Le monospace est vraiment au top – «  tableau de bord, poste de conduite, finition sellerie et motorisation c’est top – autant sur la partie accessoire et équipements on pourrait redire ! ». 

C’est vrai que si on a tendance à entendre que les éléments sont fragiles,  « mais honnêtement nous n’avons pas eu de catastrophe pour notre usage et lors de nos locations. Il faut faire attention, être précautionneux et avoir le bon geste ! ».  


« Le VW garde un look et une esthétique inégalée sur le marché. »


Une communauté VW très active

«  VW c’est aujourd’hui une communauté très importante. Un vaste réseau de distribution. Et puis surtout des blogs, forums, fan zone  et autres tutos. On trouve toujours l’information, de l’aide si pour une raison ou une autre on ne souhaite pas aller chez VW. En effet, les couts peuvent vite être élevés. On devient vite bricoleur ».

La partie aménagement camping-car est quand bien même très bien pensé et fonctionnel.


« Le lit avec le sommier est très bien, confortable – ce qui est important pour un camping-car ! »


« Le California reste une référence. « 

L’héritage du mythique Combi VW Westfalia

« Mais pour avoir eu la chance de posséder un VW T3, j’ai bien remarqué que la qualité de finition et la robustesse des matériaux est incomparable.»

Dans le cadre des locations, il faut bien expliquer le fonctionnement, ne pas forcer et avoir les bons gestes.

Par exemple, pour les stores de fenêtre, il faut bien tirer avec les 2 mains de chaque côté et retenir l’enroulement. Et refermer doucement les portes des placards. Ne pas les faire claquer.


Vos points de vigilance à l’achat.

Il faut connaître et vérifier l’historique de votre véhicule – révisions, rappels, entretiens, changements de pièces d’usures, évènements anormaux durant la période de circulation.

« Un petit travail d’enquête plus ou moins facile à faire auprès du constructeur VW France. »

Un point important est bien sur d’avoir le carnet d’entretien VW à jours.

« Même si pour des raisons personnelles, j’ai souvent pas gardé plus d’un an les véhicules – il faut respecter le calendrier de maintenance et le faire dans une concession compétente. Par exemple, le filtre à particule et la vanne EGR » Ces éléments peuvent s’encrasser plus rapidement si on circule beaucoup en ville.

Important de pouvoir mettre le véhicule sur un pont pour identifier des problèmes de corrosion. Il faut contrôler la ligne d’échappement. «  Il y a une coque en métal autour du pot d’échappement qui peut rouiller et attaquer le pot ! ».


Les vans allemands sont mieux équipés

Pour les achats en Allemagne, il faut bien être vigilent sur le niveau d’équipement. Il peut y avoir des différences même si le nom commercial de la série est identique. «  Le T6 Coast Allemand à un toit relevable manuel contre électronique en France d’origine. »

Au niveau des équipements, on trouve plus facilement sur le marché allemand des véhicules avec des jantes aluminium d’origine VW, des vitres teintées A/R, un GPS d’origine « même si a tous des Smartphones, l’écran du GPS est plus grand et plus pratique que les solutions sur mobiles », climatisation tri-zone à l’arrière, coffre fort dans la penderie, double vitrage, phare au xénon «  cela marche beaucoup mieux en plus ! ». 


« C’est aussi une assurance de meilleure valorisation à la revente. »


Boite Auto – 4Motion un conseil ?

Florent n’a pas d’avis tranché sur la question, c’est avant tout une affinité personnelle. On observe plus de demandes pour des boites automatiques. C’est un élément électronique de plus introduit qui nécessite un programme d’entretien à respecter. « La DSG7 est fiable». Florent a bien apprécié la boite manuelle à 6 rapports.

 Même remarque pour le choix de la motorisation. Le 4Motion « est très impressionnant » et « sécurisant ». «  Je me souviens d’avoir grimpé sans souci une route de montagne alors que tout le monde était en travers de la route même avec des pneu neiges ». C’est un élément électronique en plus qui nécessite un entretien spécifique à respecter.

Au niveau motorisation, Florent trouve le 150 Cv suffisant et bien dimensionné pour le gabarit du véhicule.


« le 180 Cv pousse bien ! ».


En filagramme, Florent qui apprécie le T5 nous met en garde de façon générale sur les équipements qui font appel à toujours « plus d’électronique à bord ». 

C’est un budget plus important à l’achat, qui nécessite un entretien spécifique et surement plus onéreux.  On multiplie aussi le risque de panne !

Par exemple, le dernier T6.1 introduit la commande centrale avec un écran 100% digital. Surement plus fonctionnel et dans l’aire du temps … mais peut être plus fragile à l’usage.


Des formalités spécifiques pour l’import d’Allemagne ?

Il existe beaucoup de sites d’annonces.


«  Il faut fouiller et faire le tri. Je commence à connaître les bons ! »


Florent passe par un mandataire qui le livre en Alsace et fait les formalités d’importations pour environ 1000 € ».

Pour la francisation, c’est « assez simple, il suffit de respecter les démarches. » En effet, il est important d’avoir le quitus fiscal pour la TVA, et une série de documents types pour ensuite avoir votre carte grise.


En quoi « Life is better with a camper van »

«  On apprécie vraiment cette liberté, ce luxe de pouvoir partir en dernière minute, en fonction de nos envies, de la météo, des fêtes et évènements proche de chez nous ou pas  … On aime le Californie pour cette possibilité qu’il nous offre de nous évader facilement ».


Etre guidé par un conseiller Vanloc.fr



Réagir et contribuer


Laisser un commentaire

[instagram-feed]