Publié le Laisser un commentaire

Nos conseils pour partir en road trip l’hiver sereinement

S’évader en hiver avec son véhicule de loisirs préféré est-il à la portée de tous ?

Les nombreux massifs montagneux français offrent tout l’hiver un magnifique terrain de jeu, procurant un bien-être ressourçant pour nous emmener jusqu’au printemps. Pour tous les inconditionnels de la vanlife l’hiver permet d’assouvir à la fois des besoins de grand air, de nature mais également d’aventure (humaine, sportive et culturelle). Le road trip en hiver est une expérience unique, plus intimiste que l’été. Il faudra simplement veiller à votre sécurité et optimiser votre confort. Pour cela, une maxime infaillible – ” Bien s’équiper et se préparer ! “

Assez facile à mettre en place, de nombreux témoignages illustrent de belles expériences avec des images et des anecdotes à couper le souffle. Vous trouverez donc de nombreux conseils et bonnes pratiques pour démystifier le road trip en hiver ainsi que vous donner l’envie de tenter l’expérience à votre tour.

VW T4
Astrovan Family
VW T4 des blogueurs Astrovan Family

Pour commencer, nous avons souhaité vous partager le témoignage d’un couple avec un enfant d’à peine plus d’1 an qui pratique de façon assidue la vanlife en hiver. Ils possèdent le robuste VWT4 aménagé par Reimo, qu’ils ont eux-mêmes rénové.

« Nous sommes une petite famille fan de vanlife (Marie la maman, Greg le papa et bébé Hugo) et nous adorons partir en road trip. L’hiver nous alternons les aires de camping-car (ou les campings) pour le confort (électricité et sanitaires chauffés) et les nuits passées en pleine nature car c’est notre vision de la vanlife. D’ailleurs, même avec un bébé c’est possible. Une grande bassine et un peu d’eau chaude suffisent pour le laver. Nous avons aménagé un lit pour lui que nous plaçons sur les sièges avant.

Pourquoi partons-nous en hiver ? C’est simple :

Nous adorons les paysages qu’offrent cette saison. On aime se réveiller alors que tout est enneigé. Le froid apporte un effet cocooning, lorsque l’on est à l’intérieur, qui fait du bien.

Cela nous permet de passer des vacances au ski à moindre coût en économisant sur le logement.

Nous aimons la tranquillité et autant dire qu’en hiver il y a beaucoup moins de monde dans les lieux touristiques, de quoi profiter des journées en toute sérénité »

Marie et Greg d’Astrovan_family, couple de vanlifers français.
compte astrovan family


Vous pouvez retrouver les aventures de cette famille au travers de leurs magnifiques photos, suivez @astrovan_family sur Instagram


Mais alors, quelles sont les points de vigilance et les bonnes pratiques pour vos road trips en hiver ?

road trip hiver

Comment se prémunir du froid et des basses températures dans l’habitacle ?

Hiver rime avec basses températures et même si nous aimons la neige et la montagne, se sentir bien au chaud une fois à l’intérieur de son « chez soi » est primordial. On a tous envie d’être cocooning, un plaid sur les genoux, un bon chocolat chaud à la main et un jeu de société en famille.

combi vw sous la neige

Bien isoler les fenêtres et les ouvertures de portes

Rideau thermique Isolant 8 mm
Rideau thermique isolant 8mm d’épaisseur

Le froid s’infiltre principalement par le hayon lorsque l’on voyage en fourgon aménagé. Pour éviter de surconsommer du gaz, des rideaux de portes sont spécialement conçus pour lutter contre le froid. Multicouches, ils vont vous permettre une meilleure isolation thermique pour passer de bons moments à l’intérieur en votre véhicule. Ils se posent très facilement quand vous êtes à l’arrêt sur votre spot. Vous en trouverez chez des spécialistes tel que Brandrup font des modèles fait sur-mesure pour votre véhicule. Sinon les revendeurs comme Narbonne Accessoires et Ludospace proposent de nombreuses solutions.
Il s’agit d’un certain budget, sur Narbonne Accessoires le premier prix est à 289€.

Eviter le refroidissement par courant d’air de l’habitacle de votre van

Le système ISO-TOP de Brandrup est une housse qui se fixe à l’intérieur de votre tente de toit. Isolant votre habitacle efficacement, elle est idéale pour toutes température entre -5°C et 45°C. L’hiver l’air réchauffé par le chauffage stationnaire n’est pas chassé par le vent à travers le soufflet et l’été elle tempère la chaleur.

Protection ISO-TOP
Protection isolante ISO-TOP

Solution parfaitement adaptée à la vanlife et aux contraintes des véhicules de loisirs, la housse ne gêne pas la fermeture du toit relevable, ne nécessite pas d’espace de rangement supplémentaire et est toujours prête à l’emploi. En effet, vous pouvez la laisser toute l’année sans avoir à la décrocher.
Cela représente bien évidemment un investissement, mais il améliorera grandement votre confort en toute saison tout en valorisant votre véhicule pour vos locations ou lors de sa revente.

Protéger efficacement de la pluie et de l’humidité la tente de toit

Notre partenaire Thais SL fabrique (entre autres) des housses pour les toits relevables de vos véhicules. Composées de fibres de hautes qualités, elles permettent le passage de l’air et l’évaporation de l’humidité (pour empêcher la moisissure, la formation de rouille ou la corrosion). Elles protégeront la toile d’origine de la pluie et amélioreront l’isolement thermique de votre tente de toit, principal point de déperdition de chaleur dans un van aménagé.

Capuche de toit relevable imperméable et isolante
Capuche de toit relevable imperméable et isolante

Le 1er prix chez Thais SL est à 140€.

Plusieurs des membres de notre réseau en possèdent une et tous sont très contents.

Autre protection à prévoir

bâche trois 3en1
Bâche 3en1 pour parebrise et fenêtres

Afin d’isoler votre parebrise ainsi que vos fenêtres à l’avant, Thais SL a créé une bâche 3 en 1. Elle vous permettra d’éviter la déperdition de chaleur tout en protégeant vos vitres du givre. Vous gagnerez alors du temps tous les matins pour partir à l’aventure plus vite.
Sinon, le système D fonctionne également. Vous n’aurez qu’à apposer un carton ou une bâche quelconque contre les surfaces à protéger et cela devrait faire l’affaire pour la nuit. Après, bien sûr cette solution n’est pas des plus optimale, mais ça sert toujours, en mode roots !


Comment gérer votre autonomie et se prémunir des pannes ?

Ne pas tomber en panne de chauffage à gaz

• Privilégier le Propane car il tient mieux le froid : il est généralement conseillé d’opter pour du propane à la place du butane dans vos bouteilles de gaz. Alors que le butane peut geler dès 0 °C, le propane possède une bien meilleure résistance au froid et supporte des températures allant jusqu’à – 44 °C, autant vous dire que ça devrait vous suffire pour vos road trips.

• Avoir une bouteille d’avance : sachez que lors de vos road trips hivernaux, vous pourrez consommer jusqu’à 3kg de gaz par jour, il vaut donc mieux être attentif pour ne pas se retrouver sans chauffage en montagne en plein mois de février.

• Être équipé d’un capteur de niveau de gaz : Voici le capteur de niveau de gaz LevelControl de Truma – l’accessoire parfait pour tout adepte de la vanlife. Grâce à son aimant, il se colle à la bouteille et vous permet de surveiller le niveau de gaz qu’elle contient (en kg et en pourcentage). Une application dédiée récupère ces informations et vous permet de consulter ces données en temps réel sur votre smartphone.

Level control gaz truma
Level Control et son application

Maitriser votre consommation d’énergie

La consommation d’énergie en hiver est plus importante qu’en été, c’est un fait.
Les journées étant plus courtes, vos lumières seront allumées plus longtemps. Vous utiliserez surement plus vos équipements consommant de l’électricité et si votre système de chauffage est électrique alors votre consommation s’envolera.
Votre autonomie en énergie sera donc réduite. Résultat : il faudra recharger les batteries plus régulièrement. Si vous avez des panneaux solaires, vous vous doutez bien que leur rendement sera moindre. L’ensoleillement étant moins long et généralement moins intense pensez à adapter votre consommation.

caravaneige
Caravaneige en France


Il est parfois plus prudent d’aller dans des caravaneiges. Vous y aurez la possibilité de vous brancher à des bornes de courant pour un accès à tout moment à une source d’électricité. N’hésitez pas à vérifier le nombre d’emplacement pour camping-car lorsque vous cherchez un caravaneige.

Optimiser l’utilisation de l’eau

• Eaux propres : généralement il n’y a que très peu de chance de gel pour les eaux propres. Le chauffage de l’habitacle permettant de pallier les températures extérieures vous ne devriez pas rencontrer le moindre problème.

Si vous n’avez d’autre choix que de vous tourner vers la neige pour avoir une source d’eau alors prenez quelques précautions.

  • Faites chauffer la neige à au moins 80°C pour limiter la présence de bactéries
  • Salez-là un peu pour la reminéraliser.

• Eaux usées : Concernant les eaux usées il faudra cependant être plus vigilant. Rarement isolée, cette cuve devra donc être vidée plus régulièrement qu’à l’accoutumé. Lorsque vous êtes arrêtés n’hésitez pas à laisser la vanne ouverte, un sceau positionné en dessous fera l’affaire et vous limiterez les risques de gel.

Astuces eaux usés par la chaîne YouTube Escapade et Détour

Comment préparer mon véhicule de loisirs à la conduite sur la neige 

  • Surgonfler les pneus : Comme sur une voiture, il convient de surgonfler légèrement vos pneus lorsque vous prenez la route sous des températures négatives. En effet, celle-ci peuvent vous faire perdre légèrement en pression (-0,2 bar) et affecter directement l’adhérence de votre véhicule. Respectez les consignes du constructeur de votre véhicule avant tout.

Si vous avez un doute un appel à un ami, un coup d’œil sur des forums et en dernier ressort l’ancien propriétaire (ou une concession).

  • Adoptez une conduite plus tranquille et constante (moins de variations d’allure) : la conduite en hiver, plus qu’à n’importe quel autre moment de l’année, requiert de l’anticipation. Il est donc vivement conseillé d’éviter les variations (soudaines ou répétitives) d’allures pour maximiser votre tenue de route. L’utilisation du frein moteur vous permettra de maintenir votre contrôle sur votre véhicule.

Petit rappel de vos leçons de conduite ! « Ne freinez pas sur sol glissant, débrayez, cela vous évitera d’empirer les choses et de ne pas vous transformer en pierre de curling. »

  • Les chaînes : On ne le répétera jamais assez mais l’utilisation de chaîne est incontournable. En cas de forte neige, la marée-chaussée vous empêchera de monter en station si vous n’avez pas cet équipement. Dès novembre 2021, ce sont les zones montagneuses qui seront concernées par cette règlementation.
Van-magazine a rédigé un article très intéressant et surtout bien complet concernant les types de chaînes et avantages.

Cependant, même avec les chaines la vigilance reste de mise :

  • Ne pas dépasser 50 km/h
  • Garder une allure constante et limiter les fluctuations de votre allure
  • Sur sol sec ne pas rouler à plus de 30 km/h
  • Désactiver l’ESP (Electronic Stability Program) qui pourrait mal interpréter la différence d’adhérence lorsque vous avez vos chaînes.

De ce que nous avons lu, les chaussettes ne sont pas spécialement adaptées pour les véhicules de loisirs.

Dites-nous en commentaire si vous avez déjà utilisé les chaussettes sur votre véhicule ?


Quelques bons réflexes et les accessoires indispensables

Les bons réflexes à avoir en hiver

Ne pas mettre le frein à main

Lorsque les températures sont négatives, nous vous conseillons d’éviter de mettre le frein à main. L’humidité et le gel peuvent coincer le câble du frein à main et avouez, vous ne souhaitez pas vous retrouver dans cette situation.
La bonne pratique est de privilégier l’utilisation d’une cale de roue et vous pouvez, en plus de cela, enclencher une vitesse pour vous rassurer.

Lave-glace antigel et jamais d’eau chaude

parebrise gelé
Avouez, c’est pas le must pour conduire !

C’est connu, mais il vaut mieux une petite piqûre de rappel. Il existe des produits lave-glace et des liquides de refroidissements antigel, utilisez-les.

Surtout ne faites pas l’erreur d’utiliser de l’eau chaude pour votre pare-brise, ni la vitre, ni les balais d’essuie-glace n’apprécient les chocs thermiques. Préférez l’utilisation de la raclette ou d’une bombe dégivrante qui n’auront pas d’effet néfastes pour votre véhicule.

Achetez-vous un joli grattoir VW chez Brisa pour être au top à tout instant !

grattoir vw brisa

Graisser les joints

Décidément le gel n’est pas l’ami de votre véhicule, graisser les joints de portes avec de l’huile siliconée vous permettra d’éviter qu’ils se collent et vous empêchent toute ouverture.


Attention si le joint se colle surtout ne forcez pas, attendez qu’il se décolle pour éviter tous dommages.

Quelques accessoires indispensables

La pelle rétractable

pelle à neige rétractable
Pelle à neige rétractable

Une pelle à neige est indispensable lorsque vous décidez d’entamer un road trip l’hiver. Elle vous permettra de ne pas vous retrouver coincé et de faire face aux aléas de la nature. N’hésitez pas à faire un tour sur France-déneigement qui propose des modèles rétractables robustes. Au moins, cet accessoire n’encombrera pas votre espace intérieur.

La bombe dégivrante

bombe dégivrante
Spray dégivrant premium

Norauto propose des sprays dégivrants qui vous serons d’une très grande utilité. Que le gel s’attaque à votre serrure ou bien à votre pare-brise, veillez à toujours avoir cet accessoire sur vous, vous voyagerez plus serein.

L’incontournable raclette

raclette téléscopique
raclette télescopique

Vous l’avez compris, il vous faut impérativement une raclette afin de dégivrer votre pare-brise lorsque les températures seront trop basses. Nous avons trouvé un article 3-en-1 télescopique sur le site campingcarplus, qui vous permettra à la fois de dégivrer, nettoyer et essuyer votre pare-brise.

Four Omnia

four omnia
Four sans source de chaleur propre

Omnia, une marque suédoise propose un four portable sans source de chaleur propre. Qu’est-ce que ça signifie concrètement ?


Vous n’avez qu’à poser votre four Omnia sur les feux de votre véhicule et désormais vous avez un four dans lequel vous pourrez cuisiner de bons plats tout comme faire de super gâteaux pour toute la famille.


Parfaitement adapté aux vans et fourgons aménagés, cet accessoire est plébiscité par de nombreux vanlifers aguerris, les blogueurs du compte astrovan family en possèdent un !


Comment occuper vos soirées

En hiver, et encore plus à la montagne, les journées sont bien plus courtes que le reste de l’année. Ainsi, vous passerez logiquement plus de temps à l’intérieur de votre véhicule que lorsque vous partez en vadrouille l’été. Bien au chaud, que vous soyez en famille, entre amis ou même à deux il vous faudra donc trouver des occupations. Pour cela, de nombreuses options s’offrent à vous :

  • Embarquez avec vous quelques jeux de sociétés, faites un tour du côté de Brisa qui proposent des jeux à l’effigie de Volkswagen.
jeu de carte vw
Jeu de carte VW
  • Téléchargez quelques beaux films d’aventures et de ski free ride : Into the Mind, La liste ou encore le classique Into The Wild
  • Faites une séance zen de Yoga
  • Jouer un morceau à la guitare
  • N’oubliez de faire vos étirements !

Ils témoignent et nous font rêver

Nous vous avons sélectionné 3 articles de blog qui traitent de la vanlife en hiver afin que vous puissiez vous décider, ou non, à partir à l’aventure dès maintenant.

Laterresurson31 vous donne 3 bonnes raisons de partir en road trip l’hiver
Camp-us le blog vous donne des conseils sur la vanlife en hiver
https://theroadtrippers.fr/8-jours-de-road-trip-en-laponie-en-hiver/
Voyagez avec The Roadtrippers en Laponie

L’ensemble de l’équipe Vanloc vous remercie d’avoir lu cet article.

2021 promet de nombreuses évolutions et nous espérons avoir le plaisir de les vivres à vos côtés.

N’hésitez pas à mentionner Vanloc sur les réseaux sociaux et pour cela suivez-nous sur : Facebook, Instagram, LinkedIn ainsi que Twitter.

Publié le Laisser un commentaire

Que choisir : van ou fourgon aménagé ? (partie 2)

Fourgon aménagé Campérêve

Introduction

Le 11 novembre nous avons entamé une mini-série pour vous qui vous posez des questions. Investir dans un van aménagé, un fourgon c’est un choix difficile. Lors du précédent épisode (https://cutt.ly/7g39RQR) nous vous avons présenté les caractéristiques et avantages du van. Aujourd’hui, nous nous attaquons donc au sujet du fourgon aménagé.

Ceux qui sont déjà les heureux propriétaires d’un magnifique fourgon, n’hésitez pas à nous partager votre expérience en commentaire, en nous mentionnant sur nos réseaux sociaux @vanloc ou en utilisant #vanloc !

Le fourgon aménagé

Vivez votre roadtrip en tout confort

Le fourgon aménagé a mille visages. Long ou court, pépite française ou d’autres contrées plus lointaines il y en a pour tous les goûts. Cependant une chose est sûre, le fourgon aménagé a une promesse pour vous : un séjour plein d’aventures dans le parfait confort !

Car oui, le fourgon c’est le parfait compromis entre le côté roots du van et le grand confort du camping-car. Un hybride qui vous permettra de passer de merveilleuses vacances en famille. Ayant la maniabilité d’un utilitaire, sa prise en main reste rapide et à la portée de tous. Vous n’aurez pas les inquiétudes des conducteurs de camping-car quant au gabarit de leur engin et c’est important. Vous serez surpris par tous ce que vous propose le fourgon aménagé.

Le fourgon aménagé vous permettra de pousser vos aventures plus loin et de les rendre plus longues. Son accès à une autonomie accrue lui permet d’en faire le compagnon parfait pour de longs séjours.

La vie en fourgon aménagé

Espace couchage

Doté d’un espace plus généreux que le van, le fourgon peut se permettre des couchages plus grand. Cependant, n’oublions pas que l’on reste dans un véhicule, l’optimisation reste tout de même la devise du fourgon aménagé. Voici les différents types de couchages que l’on peut retrouver :

  • Le lit transversal arrière est l’incontournable du fourgon. Il occupe peu de place et libère l’espace pour les toilettes et le coin cuisine. Il permet l’ajout de rangement qui sont très appréciable lorsque l’on est en vacances sur les routes. Souvent escamotable pour que l’on puisse le relever et ranger les vélos, c’est LE CLASSIQUE du fourgon aménagé. Généralement assez généreux il offre un couchage de 195cm x 140cm. De quoi passer de bonnes nuits comme à la maison.
fourgon aménagé
Lit transversal arrière
Lit transversal arrière
  • Nombreux sont les constructeurs qui optent pour les lits superposés arrière. Une solution familiale très appréciée. Une seconde couchette (simple ou double) au-dessus de la première pour permettre d’y faire dormir enfants ou amis. Généralement réglable en hauteur (pour pas se retrouver avec des bosses au front) voir même amovible, il s’agit d’un bon compromis pour conserver de l’espace tout en ayant plus de capacité de couchage. Par contre, vous aurez forcément un peu moins de rangement avec cette solution.
fourgon aménagé
lits superposés arrière
Lit superposés arrières
  • Le lit sous plafond est réservé aux chanceux qui possèdent une bonne réhausse de carrosserie. On peut alors y escamoter un lit qui permettra d’avoir un couchage supplémentaire sans sacrifier d’espace. Lorsqu’il est replié, vous aurez une hauteur sous plafond des plus intéressantes. Généralement, le lit mesurera 190cm x 130 cm.
Fourgon aménagé
Lit sous plafond
Lit sous plafond
  • Pour ceux qui veulent dormir dans le sens de la longueur ne vous affolez pas, certains fourgons aménagés sont équipés des fameux lits jumeaux. Bien évidemment, il n’est disponible que sur les formats longs. Les deux couchettes sont séparées par un espace aux multiples possibilités. On peut y ranger les vélos, y circuler librement ou encore le combler avec une rallonge de sommier afin de créer un lit gigantesque pour des grasses matinées en amoureux ou en familles (et ça on adore !)

Chaque lit mesure en général 190cm x 80cm, imaginez donc quand on rajoute l’extension dans le sillon central.

L’astuce VanLoc : pour les grands fan, le toit relevable fait également son entrée sur les fourgons aménagés. Il s’agit d’une option qui vous permettra de vivre de merveilleuses vacances en famille ou entre amis. Un lit double auquel on accède par une échelle, de l’espace et de la convivialité. Que demander de plus ?

Fourgon aménagé
Toit relevable
Fourgon à toit relevable de chez Hanroad : https://www.hanroad.fr/

Mobilier

Les dimensions du fourgon aménagé lui permettent d’être plus équipés que les vans. Vous aurez donc accès à plus d’accessoires mais aussi à de plus gros volumes.

Le coin cuisine

Il s’agit d’un meuble latéral à bord d’un fourgon aménagé. Equipé d’un frigo d’environ 90L, certains modèles XXL peuvent aller jusqu’à 140L. Vous aurez donc tout le loisir d’emporter de quoi faire grillades, apéros et autres repas festifs avec vos convives. Côté rangement placard hauts et bas seront vos meilleurs amis pour disposer vos provisions et accessoires (il nous faut bien quelques fourchettes non ?). Pour faire la cuisine vous serez généralement équipé de deux réchauds à gaz (butane ou propane). Là où les bouteilles de gaz vous permettront également d’alimenter le chauffage et le chauffe-eau.

L’exclusivité du fourgon aménagé ? Certains modèles sont équipés de four. Génial pour faire des gâteaux avec les enfants ! Par contre attention à la consommation électrique.

Fourgon aménagé
Cuisine
Cuisine en fourgon aménagé

Douche et hygiène

Ah la douche en fourgon aménagé

Rien à voir avec la douche dans un van aménagé. Ici, vous serez dans le plus grand confort. Cabine bien au chaud à l’intérieur, miroir de salle de bain, porte serviette et meuble de rangement. Un confort qui vous en ferez presque oublier que vous n’êtes pas dans votre maison. Tout est pensé et étudié pour que vous profitiez un maximum alors, relaxez vous, la douche ne sera plus un casse-tête

Du côté des WC, le fourgon aménagé vous offre une autonomie totale. Equipé à l’instar d’un camping-car par des WC chimiques, vous n’aurez plus qu’à vidanger lors de vos arrêts dans les cuves qui y sont destinées. Sachez également que les toilettes sèches ont le vent en poupe. De la sciure de bois c’est nettement plus écologique. Qui plus est, ça ne vous coûtera pas grand-chose. Un peu de sciure (gratuite en scierie et payante en animalerie) et rien de plus !

Voici trois marques qui commercialisent des toilettes sèches :

Si vous voulez les construire vous-même, Louise et Julien de “mon-fourgon-amenage.fr” vous expliquent comment ils les on créé dans leur fourgon zébulon : https://cutt.ly/Hg7FLhb

L’électricité à bord

L’installation électrique d’un fourgon aménagé est similaire à celle d’un van comme expliqué dans cet article :

Le seul véritable changement est l’autonomie. Plus d’équipement induit plus de consommation et forcément une autonomie plus restreinte. Pour faire le bon choix en termes de batterie auxiliaire, H2R équipement vous propose un simulateur bien conçu : https://cutt.ly/Rg7Gtjx

Mobilité et dimensions

Globalement il existe trois longueur types pour les fourgons aménagés. Les plus compacts mesurent 5m41 et les plus longs 6m36. Sinon, le format standard est de 5m99. Avec une hauteur moyenne de 2m60 vous passerez en catégorie 2 sur l’autoroute (et oui ça coûtera un peu plus cher) et certains parkings vous seront inaccessible. Certains véhiculent culminent même à 2m90.

Fourgon aménagé
Van aménagé
Gabarit d’un fourgon aménagé

La prise en main se fera rapidement. Le tout sera de visualiser son véhicule, d’y aller prudemment et de rouler. C’est le meilleur moyen d’apprendre. De toute manière, le fourgon aménagé reste parfaitement accessible à tous. Les équipements d’aides à la conduite sont également là pour vous faciliter la tâche. Entre radar et caméras de recul, vous prendrez vite conscience de votre gabarit.

Cependant, contrairement au van qui peut être un véhicule de tous les jours, le fourgon aménagé n’y est pas réellement adapté. Les contraintes de stationnement (et oui, le fourgon est long et pas adapté aux places de parkings standard) vous rappelleront rapidement qu’il reste un véhicule de loisir.

Doté généralement de 4 places assises, certains modèles en proposent 5 comme le modèle Sydney du constructeur allemand Hymer dont vous retrouverez les caractéristiques ici : https://cutt.ly/Pg7HqNF. Vous y serez alors plus à l’aise pour voyager nomade en famille.

Fourgon aménagé
Hymer
Fourgon Hymer 5 places

Nombreux sont les beaux aménageurs à faire un travail d’orfèvre et attention cocorico, les français sont bien positionnés :

  • Les superbes réalisations sûr-mesure de Mobho sur Volkswagen Crafter et Mercedes Sprinter : https://www.mobho.fr/

Nous espérons que cet article vous aura fourni les informations qu’il vous manquait. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à nous contacter directement au 04 28 38 11 54 (du lundi au vendredi de 9h à 18Hh30) ou sur l’adresse mail : info@vanloc.fr

Après, si vous souhaitez voir de nombreux modèles et discuter avec des passionnés (même si pour l’heure avec la pandémie actuelle ce n’est pas vraiment d’actualité), le site « Le Monde du Camping-Car » recense tous ces événements et actualise régulièrement les dates de report !

https://www.lemondeducampingcar.fr/actualite/infos/toutes-les-dates-des-salons-et-foires-du-camping-car-dans-les-rgions-franaises/59239

Pour clôturer la mini-série, le prochain épisode sera articulé comme un comparatif entre les deux types de véhicule que nous avons vu.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook ou Instagram avec @vanloc.

A très bientôt pour la dernière partie de cette série !

Publié le Laisser un commentaire

Que choisir : van ou fourgon aménagé ? (Partie 1)

van aménagé, combi vw

Introduction

Vous souhaitez investir dans un véhicule de loisir pour emmener votre famille ou vos amis en vacances au grand air ? Vous voulez que chaque route devienne le terrain de jeu de votre prochain roadtrip ? Vous voulez tester le nomadisme  ?

En tant que spécialiste du van et du fourgon aménagé, nous mettrons donc en lumière ces deux types de véhicules aux mille ressources !

Que l’on préfère l’aspect baroudeur du van ou le confort en toute mobilité du fourgon aménagé, chacun possède ses particularités qui sauront vous séduire. Nous allons donc vous aider, en vous comparant ces deux types de véhicules aménagés, à réaliser le choix qui correspondra le mieux à votre projet et votre mode de vie.

Afin de vous aider dans votre choix, nous créons une mini-série de 3 articles. Celui portera sur les caractéristiques et avantages du van aménagé, le second sera axé sur le fourgon aménagé et le troisième sera plus dans le comparatif.

N’hésitez pas à réagir et nous faire part de votre propre expérience.

Le van

On a dit aventure ? On entend aussi nostalgie quand on parle de van !

Visualisez ces combi Volkswagen, iconiques des années 70. Planche de surf sur le toit ou hippies à bord, c’est l’imaginaire collectif. La madeleine de Proust qui donne envie de partir à l’aventure. Qui donne aussi envie de se contenter de peu, d’être plus proche de la nature et de sa famille. Le van d’aujourd’hui a su se moderniser et s’améliorer en différents points tel que la motorisation, la sécurité du véhicule mais également le confort (et ça fait du bien) ! Pour autant, le van conserve ce sur quoi sa réputation s’est construite : les principes de l’aménagement Westfalia, ses valeurs et ses atouts. Maniable, convivial et propice à la découverte, il s’adapte également très bien aux familles. Un toit relevable, des rideaux occultants et vous pourrez y passer de bonnes nuits sans avoir à comparer le nombre d’étoiles avec celui de piqûres de moustiques.

Avant même de débuter nous cassons le suspense, pourquoi adorons-nous le van ?

Parce qu’il s’agit du véhicule tout-terrain par excellence. Utilisable pour emmener sa famille en vacances au cœur de la nature ou pour des roadtrips en amoureux, il l’est tout autant pour la vie de tous les jours (on privilégiera un véhicule récent si on a besoin de faire des rendez-vous professionnels, ça fait plus sérieux) ! Vous pourrez aller chercher les enfants à l’école, faire vos courses et aller au travail sans encombre grâce à la polyvalence de votre van !  Son gabarit reste similaire à un véhicule classique ce qui offre un confort de conduite assuré.

La vie dans un van !

Espace couchage

Même si l’objectif n’est pas de retrouver le même confort qu’à la maison, 88% des utilisateurs (selon une étude de vanlifemagazine https://cutt.ly/mgZt6o0) disent bien dormir dans leur van.

Le couchage dans un van peut se faire de différentes manières selon l’agencement du véhicule.

Le plus classique c’est bien évidemment la banquette convertible (mobile sur rails ou fixe) dont on replie au maximum le dossier avant de pouvoir déplier le matelas. Le lit, s’il est prévu pour accueillir deux personnes, n’en reste pas moins légèrement étroit. Dans un Volkswagen California, le lit fait 114cm de largeur pour 190cm de long.  

Le deuxième couchage c’est bien sûr le lit sous le toit relevable (sauf pour certaines exception qui n’en ont pas). Généralement aussi large qu’au « rez-de-chaussée » le matelas pour accueillir également deux personnes. Conçu pour supporter une charge maximale de 150kg, un couple pourra s’y installer sans prendre le moindre risque. Qui plus est, le couchage y est généralement plus confortable qu’à l’étage inférieur. Pour s’y installer ? Prendre appui sur le siège avant que l’on pivote, en s’appuyant sur le meuble cuisine ou l’assise de la banquette. Pour les plus chanceux, papa ou maman aura la bonté des les y hisser sans avoir à faire le moindre effort !

Une fois que la jour s’est levé, vous pourrez remonter le couchage pour dégager une hauteur sous plafond agréable et prendre un bon petit déjeuner en famille ou entre amis.

Certains van plus compact bénéficient d’un lit permanent arrière, bon ce n’est pas très courant on vous l’accorde. Le plus que cela apporte ? Un couchage d’un format plus généreux (parfait pour la grasse matinée) mais l’inconvénient qui en découle est l’absence de meuble cuisine ou d’espace de rangement. Stylevan a fait le choix d’un lit transversal arrière avec son modèles Equinox II, pari osé mais terriblement efficace. Pour un lit de 131x184cm, vous y trouverez de l’espace et du confort ! https://stylevan.fr/van-duo/ voici le modèle en plus amples détails.

En termes de confort, généralement on pose un surmatelas afin d’uniformiser le couchage du bas (qui est en fait la banquette et donc pas top pour dormir). Grâce à ce surmatelas vous dormirez bien et serez reposés pour partir à l’aventure !

Le mobilier

Les aménageurs ont réussit des prouesses fantastiques en termes d’optimisation de l’espace. Ainsi, vous serez désormais capable d’avoir tout un éventail d’équipement pour bénéficier pleinement de votre liberté. Le van s’est avant tout l’autonomie et vous allez en faire l’expérience.

Equipés de meubles kitchenettes, vous aurez un évier, un réchaud à gaz, une pompe immergée à eau mais aussi la table démontable et la banquette convertible assortie ! Un petit frigo format glacière (s’ouvre par le dessus) d’environ 40L ou un vrai frigo à porte frontale généralement un peu plus grand (50L). Dans tous les cas, vous aurez de quoi tenir vos glaçons aux frais ! A bord, les frigos peuvent être alimentés de différentes manières :

  • Au gaz
  • Au 230 V
  • Au 12 V

Chaque surface a son utilité et vous pourrez bénéficier d’un intérieur à la fois fonctionnel et agréable. En famille ou entres amis, vous pourrez faire à manger, préparez des apéros festifs et passer des moments plus calmes pour simplement profiter du paysage qui se dévoilera à vous !

De nombreux accessoiristes existent et vous permettent d’agrémenter l’intérieur de votre van selon vos envies et vos besoins. De notre côté, nous vous recommandons Brandrup et Reimo qui proposent du matériel de qualité. Retrouvez-les sur leurs sites internet : https://www.brandrup.de/fr/ et https://www.reimo.com/fr/. N’hésitez pas à nous téléphoner pour que l’on puisse vous donner des informations sur les différents distributeurs de ces produits en France.

Toute la famille pourra en profiter car les sièges avants pivotent . Le plan ci-dessous vous l’explicite de manière un peu plus visuelle.

Plan de découpe d’un van aménagé avec lit arrière transversal

Pour le rangement il n’y a qu’un mot d’ordre : optimisation.

Pour cela accrochez aux parois de votre intérieur, suspendez, privilégiez les pièces démontables et autres trappes secrètes sous les assises. On utilise chaque espace pour stocker tout ce permettra de vivre un roadtrip dans les meilleures conditions. Camp-us a d’ailleurs réalisé un article génial à ce sujet, regardez par vous-même : https://cutt.ly/KgZiR7X

Douche et hygiène

Même si on part en roadtrip au beau milieu de nul part, vous en conviendrez, l’hygiène reste importante. Si l’esprit « roots » reste la règle  (lavage à l’eau froide), des solutions existent pour faciliter la vie des mamans et des enfants (quoique les papas aussi sont frileux). De nombreuses améliorations sont intervenues de ce côté-là et même si majoritairement ces solutions ne vous donneront que de l’eau froide, quelques systèmes de chauffe-eau existent bel et bien.

Comme la vanlife s’est savoir s’adapter, il existe mille et une façon de se doucher pendant un séjour en van.

Aujourd’hui la plupart des aménageurs proposent un système intégré (relier au réservoir d’eau propre) avec une sortie à l’arrière du van sur lequel on vient installer un pommeau de douche.

Voici les autres accessoires permettant de prendre une bonne douche après (ou avant) une longue journée d’aventure.

Douche solaire

Tout d’abord, la fameuse douche solaire que vous trouvez chez Décathlon est la plus roots de toutes. Une poche PVC reliée à un tuyau, il faut l’exposer au soleil pour avoir de l’eau chaude (tiède ou brulante selon le temps d’exposition). Du coup, en arrière saison forcément ce n’est pas le top du top.

Douche portative à pression

Il existe également aussi la douche portative à pression (ici un modèle Rinsekit), dotée d’un système pour mettre l’eau sous pression, elle y chauffe par l’exposition au soleil ou par l’adjonction d’eau préalablement chauffée à la casserole. Il s’agit d’un moyen plus perfectionné que le précédent et un peu moins sujet à la météo.

Douche portative électrique

Enfin, le must c’est la douche portative électrique (existe en version à gaz) 12V. Un tuyau de 2m, un jerrycan pour faire réservoir et des accessoires de fixation voici LA solution de douche qui vous permettra d’être à la fois autonome et à l’aise ! De l’eau chaude partout et à tout moment, c’est pas beau ?

Pour l’option intimité (et oui on va pas non plus se faire signaler pour naturisme partout où l’on passe), la tente de douche Décathlon ou la tente de hayon feront totalement l’affaire. Ce sont des solutions qui s’installent vite et se défont presque aussi rapidement. Elles permettront même de créer une nouvelle pièce lors de vos arrêts.

Le petit conseil VanLoc : munissez vous d’un caillebotis pour votre douche, ça vous évitera d’avoir les pieds dans la boue !

Dans la rubrique hygiène, la question des toilettes tient une place importante. Bien que le fait de s’encombrer de sanitaires n’enchante pas certains propriétaires, ils sont indispensables pour de nombreux autres. Généralement sous forme de WC chimique comme dans un camping-car (pour en savoir plus :https://cutt.ly/pgZfzn4), nombreux sont ceux qui optent pour les toilettes sèches qu’ils jugent plus pratiques, moins odorantes et plus écologiques( Cette fois-ci c’est fourgonlesite qui vous éclaire : https://cutt.ly/TgZfQfh).

Il existe aussi des solutions pour partir l’esprit tranquille sans pour autant devoir acheter un WC Chimique. Nous avons des produits à vous conseiller de la gamme  « Cleanis » respectueux de l’environnement que vous retrouverez chez Narbonne Accessoires par exemple : https://cutt.ly/HgZgdUk

Enfin, nous pouvons nous pencher sur d’autres utilisations de l’eau (évier par exemple). Au regard des normes, la gestion des eaux se fait sous forme de deux réservoirs. Un premier, d’eau propre, d’une contenance maximale de 100L et un second, contenant les eaux grises, d’environ 50% la taille du précédent. (voici un article complet sur le sujet : https://cutt.ly/5gZgxnA)

Electricité à bord

Parce qu’effectivement tous nos équipements d’aujourd’hui fonctionnent à l’électricité, le potentiel de recharge d’un véhicule n’est pas suffisant. Il existe donc des solutions pensées pour la vanlife et vous permettre de profiter de la liberté en toute autonomie.

Des panneaux solaires (souples ou rigides) vous permettront de collecter de l’énergie sous beau temps. Si vous n’en possédez pas, dans tous les cas vous serez équipé d’une batterie auxiliaire. Elle se recharge à mesure que le véhicule roule et fournira l’ensemble de vos équipements en courant. Enfin, sachez que vous trouverez une prise extérieure pour brancher votre van sur le 220 V lorsque vous serez dans un camping par exemple. Si vous faîtes une location, assurez-vous que le propriétaire dispose de l’adaptateur « prise européenne » pour se brancher partout en Europe à une borne de camping.  Voici une petite vidéo explicant l’utilisation de cet adaptateur : https://cutt.ly/HgZg6E3. Sans cela cela sera compliqué d’avoir les glaçons pour l’apéro !

Mobilité et dimensions

Mesurant entre 4m90 et 5m40 (pour les versions les plus longues), sa conduite a l’avantage de ne pas différer de celle d’une voiture. On limite la casse et les tracas, pour vous conducteur/trice, le changement de conduite ne sera pas flagrant.

Les dernières générations sont équipées à minima du radar de recul, tandis que d’autres auront même la caméra de recul. Pour les locations, la prise en main nécessite un temps d’adaptation et il est confortable de pouvoir bénéficier de ces équipements pour les 1er manœuvres.  Le petit plus du van ? Vous aurez accès à la vision arrière directe grâce à la vitre comme sur n’importe quelle voiture !

Le van c’est avant tout un passe-partout ? Oui, et c’est pour cela qu’on l’aime ! Mesurant moins de 2m de haut, vous aurez donc tout le loisir de vous garer où vous le souhaitez de jour comme de nuit (et oui les restrictions à l’entrée des parkings ne vous feront pas peur). Sur l’autoroute rien ne change, vous passerez en catégorie 1 comme une voiture lambda.

En mode « camping »,  il vous sera plus facile de trouver un petit coin sympa isolé pour passer une ou plusieurs nuits . Il existe des applications pour trouver des « spots naturels ». N’oubliez pas de vous renseigner au préalable sur les contraintes règlementaires liées au camping sauvage/libre.

Vous voulez en savoir un peu plus, vous pouvez vous rendre sur l’un de nos précédents articles sur le stationnement en van aménagé :

Nous espérons que cet article vous aura fourni les informations qu’il vous manquait. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à nous contacter directement au 04 28 38 11 54 (du lundi au vendredi de 9h à 18Hh30) ou sur l’adresse mail : info@vanloc.fr

Si vous cherchez un revendeur de van, vous retrouverez ci-dessous la carte des concessionnaires de 3 marques près de chez vous :

Campérêve : https://cutt.ly/6gZkn7N

Volkswagen : https://cutt.ly/OgZkErQ

Westfalia : https://cutt.ly/5gZkYyo

Ensuite, si vous souhaitez voir de nombreux modèles et discuter avec des passionnés (même si pour l’heure avec la pandémie actuelle ce n’est pas vraiment d’actualité), le site « Le Monde du Camping-Car » recense tous ces événements et actualise régulièrement les dates de report !

https://www.lemondeducampingcar.fr/actualite/infos/toutes-les-dates-des-salons-et-foires-du-camping-car-dans-les-rgions-franaises/59239

En attendant notre prochain article qui portera sur les fourgons aménagés, vous pouvez nous suivre sur Facebook ou Instagram @vanloc.

A très bientôt pour la seconde partie de cette mini-série !